Mademoiselle Julie

Gian Manuel Rau

Cie Camastral
De August Strindberg

Durée: 75 minutes

Gian Manuel Rau monte des sonates. Un peu à la manière de Glenn Gould quand il s’agit de Bach, il cherche le chemin le plus sinueux pour entendre la vérité. Staccato, souffle, nuage entre les notes, c’est entre les lignes que tout se joue. Sept ans après sa mise en scène du Pélican au Théâtre de Vidy-Lausanne, Rau revient à Strindberg pour monter Mademoiselle Julie au Théâtre de Carouge. Une pièce sur le pouvoir et
la soumission, sur le bourreau et sa victime, qui commence par ces deux notes : « Mademoiselle Julie est folle, complètement folle. » Une partition sans armure, à la dissonance parfaite, une danse de mort.
Tout se passe sur une île, dans la cuisine d’un château. Le danger rôde à la porte : le père pourrait rentrer, le fiancé vient de partir. C’est une nuit de la Saint-Jean, une nuit où les frontières sont abattues et où seuls les spectres et les trolls sont responsables de nos actes. Une page blanche dans notre existence, comme Mademoiselle Julie qui s’écrit au fur et à mesure que les personnages se racontent. Un spectacle né d’une rencontre. Celle de Gian Manuel Rau
et de Berdine Nusselder, une actrice à la beauté fragile, capable de s’abandonner aux multiples facettes de ce personnage. À ses côtés, Roland Vouilloz campera un Jean naïf et monstrueux tandis que Caroline Cons endossera le rôle de Christine, la sorcière ordonnatrice du temps et de l’espace. Une distribution tout en harmonie et dissonances pour ces personnages sans passé qui vivent de l’histoire qu’ils énoncent. Des acteurs d’instinct, maîtrisant le staccato et les nuages dans la pensée. Et de nous offrir un voyage intime et profond, tendre et maladroit, monstrueux et poétique.
Théâtre
Théâtre de texte

Contact Administratif

Cie Camastral

Curtat 6
1005 Lausanne
Suisse

gianmanuelrau.ch/



Distribution

Mise en scène
Gian Manuel Rau
Production
Cie Camastral

Création
Théâtre de Carouge, Carouge
Le 24 février 2015

Assistanat à la mise en scène
Anne Schwaller
Interprétation
Caroline Cons
Berdine Nusselder
Roland Vouilloz
Scénographie
Anne Hölck
Lumière
Gian Manuel Rau
Eusebio Paduret
Son
Graham Broomfield
Manu Rutka
Costumes
Gwendolyn Jenkins
Maquillage
Emmanuelle Olivet Pellegrin
Accessoiriste
Georgie Gaudier


Photos du spectacle

Aucune représentation

Théâtre des Martyrs, Bruxelles, Belgique
7 au 19 novembre 2017


Equilibre - Nuithonie, Villars-sur-Glâne
25 au 29 mars 2015


TPR, La Chaux-de-Fonds
18 mars 2015


Théâtre de Carouge, Carouge
24 février au 15 mars 2015


Autres spectacles du même producteur

SCHMÜRZ

Il y pleut sans cesse dʼaprès Pessoa

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus