Le Dernier Métro

Dorian Rossel

Cie STT
De François TruffautDorian Rossel

Durée: 95 minutes

38 ans après...
« Paris, 1942. Depuis deux ans l'armée allemande occupe la moitié nord de la France. La séparation entre la zone occupée et la zone libre constitue une sorte de frontière qui traverse horizontalement le pays. En zone occupée, le couvre-feu vide les rues après onze heures du soir et, pour les Parisiens, il est terriblement important de ne pas rater le dernier métro. Parce qu'ils ont froid chez eux, les Parisiens se pressent chaque soir dans les salles de spectacle. Au Théâtre Montmartre une pièce est en répétition et pourtant le directeur, Lucas Steiner, d’origine juive, a quitté la France précipitamment : il n’avait pas le choix. »1
Paris, 1980. Truffaut rend un hommage au théâtre dans Le Dernier Métro. Une actrice lutte pour mener sa troupe sous les années de l’Occupation. L’époque y est montrée dans les détails de la vie quotidienne, celle qu’a connue enfant le réalisateur. Il dira : «C’est un film d’amour et d’aventure qui témoigne de notre aversion possible contre toutes les formes de racisme et d’intolérance, mais aussi notre amour profond pour tous les gens de théâtre. » A la sortie du film, les critiques parlent d’une « déclaration d’amour d’un artiste à l’art, une réflexion sur le thème : où est le théâtre ? où est la vie ?». 2
Genève, 2018. Notre troupe propose une adaptation du Dernier Métro. Dans le film de Truffaut, on aime la possibilité offerte au spectateur de saisir par touches successives les luttes et les dangers de l’époque, la vie qui continue en réponse à l’oppression, l’amour du théâtre, le bonheur du partage puis les thèmes récurrents qui nous reviennent aux oreilles : le retour en force des extrémismes, la peur des lendemains, la menace qui plane... Devrons-nous, demain, nous positionner à notre tour face à cette situation ? La censure reviendra-t-elle ? Politique ? Économique ? Pourrons-nous continuer notre art et à quel prix ?
Quelle est la limite entre la réalité et la fiction, entre la vie quotidienne et le théâtre quand la violence devient une mise en scène mondiale ?

1 Extrait du début du Dernier métro
2 Tiré de Véronique Doduik, Revue du presse du Dernier métro, http://www.cinematheque.fr/article/841.html
Le Dernier Métro / Cie STT
Théâtre

Contact Administratif

Cie STT
Maison des compagnies
22, rue du Cardinal Journet
1217 Meyrin
Suisse

www.supertroptop.com



Distribution

Mise en scène
Dorian Rossel
Production
Cie STT

Création
Théâtre Forum Meyrin, Meyrin 1
Le 7 mars 2018

Collaboration artistique
Delphine Lanza
Assistanat à la mise en scène
Clément Lanza
Interprétation
Antoine Courvoisier
Mathieu Delmonte
Thomas Diebold
Erik Gerken
Leslie Granger
Delphine Lanza
Bérangère Mastrangelo
Pauline Parigot
Julie-Kazuko Rahir
Sophie Broustal
Aurélia Thierrée
Son
Ludovic Lacroix
Costumes
Mélanie Ramos-Mozayeni
Direction technique
Matthieu Baumann
Administration
Johanne Pigelet
Dramaturgie
Carine Corajoud


Photos du spectacle

Aucune représentation

La Garance Scène Nationale, Cavaillon, France
9 mai 2019


Nebia, Biel/Bienne
22 février 2019


Comédie de Picardie, Amiens, France
6 au 8 février 2019


L'estive - Scène nationale de Foix, Foix, France
22 au 23 janvier 2019


Pont des arts, Cesson-Sévigné, France
20 au 21 novembre 2018


Théâtre de Caen, Caen, France
13 au 14 novembre 2018


Salle CO2 Saison culturelle, La Tour-de-Trême
5 octobre 2018


Théâtre de Chelles, Chelles, France
28 au 29 septembre 2018


Château Rouge, Annemasse, France
25 septembre 2018


Célestins Théâtre de Lyon, Lyon, France
19 septembre au 4 octobre 2018


Théâtre Forum Meyrin, Meyrin 1
7 au 9 mars 2018


Autres spectacles du même producteur

Lʼoiseau migrateur

Laterna magica

Rŭna

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus