LES CABOTS

Alias compagnie / Guilherme Botelho
De Guilherme Botelho et Omar Porras

Le projet des Cabots est unique à plus d’un titre.

En premier lieu, il réunit les créateurs d’Alias et du Teatro Malandro – deux compagnies reconnues en Suisse et dans le monde. L’un et l’autre ont réussi cette gageure d’attirer le grand public, d’être populaires – sans s’aliéner l’avis des professionnels (programmateurs, critiques, instances subventionnantes, etc.) ni cesser d’être inventifs.

Ce projet promet, en second lieu, d’être piquant : il fait dialoguer des maîtres de genres artistiques a priori distincts : la danse, côté Guilherme Botelho ; le théâtre et l’opéra, côté Omar Porras. Deux traits singuliers – l’intensité et le sens de l’image – rapprochent, pourtant, nos créateurs ; ce, dans la nuance.

Si l’intensité est avant tout intérieure, psychique chez le chorégraphe brésilien, elle est paradoxalement davantage corporelle, trépidante chez le metteur en scène colombien. S’agissant de l’image scénique, léchée, elle est surréelle et rigoureuse, à tendance contemporaine chez le premier tandis qu’elle se drape volontiers d’un voile poétique et baroque, chez le second.

Enfin, un troisième trait relie l’un et l’autre – le plus essentiel, peut-être : l’expérience de l’exil, exil de son pays, exil de ses repères culturels et sociaux aussi.

Tout être se caractérise par un élément humain, un élément culturel et un élément individuel. Force est de constater qu’un changement de continent, de climat, de langue, d’us et de coutumes accuse en l’être de nos artistes la conscience de ces trois strates existentielles et a contribué, en l’occurrence, à donner une tonalité et une épaisseur singulières aux styles artistiques de Botelho et Porras.
Les premières esquisses des Cabots nous donnent à espérer un duo de clowns métaphysiques surpris dans des saynètes conjointement abstraites et concrètes! La découverte de l’inconnu – à la fois lieu et personne, le rapport à l’autre – à la fois de force, de coopération ou de jeu mais aussi la possibilité d’une expression commune, duelle, authentique, d’une expression transcendant l’être et le réel sont au cœur de ce projet.

Gageons qu’en cette époque qui voit les formes esthétiques chercher de nouvelles configurations, les schémas identitaires traditionnels se dissoudre, nos deux artistes sauront faire de la scène le miroir critique et sublimant de notre temps.

Mathieu Menghini

Contact Administratif

Alias compagnie / Guilherme Botelho
Benoît Frachebourg
Rue du Cardinal-Journet 22
1217 Meyrin
Suisse
0041 (0)22 731 23 61

www.alias-cie.com



Distribution

Chorégraphie

Production
Alias compagnie / Guilherme Botelho

Assistanat à la mise en scène
Fabio Bergamaschi
Interprétation
Guilherme Botelho
Omar Porras
Scénographie
Gilles Lambert
Lumière
Daniele Milovic
Son
Andrès Garcia
Costumes
Gilles Lambert
Assistanat costumes
Mireille Dessigny
Maquillage
Véronique Nguyen
Direction technique
Olivier Lorétan
Construction du décor
Eric Vuille (peinture du tulle)
Mais encore
Matthieu Menghini (Conseiller artistique)


Photos du spectacle

Aucune représentation

Théâtre Sévelin 36, Lausanne
15 au 16 mars 2012


Centre Culturel Suisse Paris, Paris, France
6 au 9 mars 2012


Théâtre Forum Meyrin, Meyrin 1
22 au 25 février 2012


Autres spectacles du même producteur

Normal.

Sideways Rain

in C

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus